Une bibliothèque intégrée à l’escalier

Dans le cadre de la rénovation de grande ampleur d’un appartement, j’ai été chargé de réaliser cet escalier à 3 volées intégrant une bibliothèque sous la première volée.

Les marches sont en chêne massif dont le fil est la le sens de la progression de l’escalier, ce qui constitue une difficulté technique certaine, de même que l’absence de nez de marche qui implique une coupe d’onglet pour ne pas rompre le dessin du bois

Le garde-corps en verre et inox se fait discret pour profiter pleinement de l’ouvrage.

Je termine actuellement un escalier assez particulier de par la complexité à l’intégrer dans un espace assez réduit.

Il a fallu au préalable modifier la trémie et agrandir le passage.

escalier 2/4 tournant balancé en hévéa avec contremarches

escalier 2/4 tournant balancé en hévéa avec contremarches

La solution technique adoptée est celle de l’escalier sur crémaillères ou « à l’anglaise  » qui permet de monter les limons dans un premier temps puis ensuite d’y fixer marches et contremarches.

difficulté supplémentaire : la trémie est moins large que l'escalier !

difficulté supplémentaire : la trémie est moins large que l’escalier !

Cette solution évite d’avoir à amener et manipuler des volées complètes dans un environnement qui ne s’y prête pas.

L'ajustement se fait marche par marche

L’ajustement se fait marche par marche

L'hévéa est un bois clair dont le veinage rappelle un peu celui du chêne et qui peut se teinter facilement.

L’hévéa est un bois clair dont le veinage rappelle un peu celui du chêne et qui peut se teinter facilement.

Les étapes de la fabrication de l’escalier de M. Olivier

 

Ce mois-ci a débuté la fabrication d’un nouvel escalier : un deux quarts tournant gauche balancé sans contremarche en hévéa dont voici la maquette :

tout d’abord, la découpe des différents éléments (marches, limons, …) suivant épure :

 

 

 

 

 

 

Puis le mortaisage des marches dans les limons à la défonceuse :

 

 

 

 

 

 

et les premiers assemblages :

… Assemblage de la volée supérieure :

 

 

 

 

 

puis les volées inférieures et intermédiaire :